EPS ENSEIGNEMENT OU APPRENTISSAGE


              EPS,ENSEIGNEMENT OU APPRENTISSAGE ?





reflexions faites sur le reel de la discipline.....

la question des contenus est omniprésente dans le quotidien de tous les enseignants d'EPS. le quoi programmer, le quoi faire vivre aux éleves.

les textes parlent de programmes,or l'ecole nous a toujours habitués aux programmes qui s'enseignent, qui ppassent des manuels a la cervelle des éleves pour les amener à nous les redire sur la feuille d'examen.c'est une realité que personne ne peut nier.ainsi les éleves apprennent parce que nous leur enseignons des connaissances, des faits, des  astuces, des methodes et des procédures.

on sera sans doute d'accord que les connaissances se transmettent et que les savoirs se construisent.

enseigner veut dire: transmettre une connaissance de type scolaire. en EPS,on ne cesse de traiter, de manipuler les APSA pour les rendre scolaires bien  qu'elles resistent souvent et restent sociales extra scolaires.et à l'ecole on n'apprend que ce que l'on nous enseigne.

d'autre part,  nous evoquons l'apprentissage signe d'intéret accordé à l'éléve qui doit etre au centre du systeme scolaire et remplacer la matiere scolaire.il doit meme etre le sujet, l'acteur  principal au  sein de l'ecole; la matiere n'existe que pour lui, l'ecole non plus.

sur le reel, en cours d'EPS, nous programmons des matieres, des performances et dernierement des competences que nous n'arrivons toujours pas à bien définir.

si l'eleve doit apprendre, se former, construire sa personnalité en partie à l'ecole (car l'ecole n'a jamais construit la personnalité ),il doit le faire à son gres, à son rythme et selon ses choix; or les textes choisisent pour lui ce qu'il doit utiliser pour apprendre, c'est à mon avis un peu contradictoire et on risque de former l'opposé de ce qui est attendu. si l'eleve doit apprendre, l'"enseignant" doit desormais devenir superviseur, ou aide, ou encore orientateur et non plus enseignant, ce n'est pas à lui de définir les activités socialement utiles, ou socialement intégrantes.

alors , enseignement ou apprentissage? transmission de connaissances universelles, orthodoxes, qui plaisent aux grandes ideologies, ou construction de savoirs, de competences, de personnalités autonomes, libres et capables de choix et de décision?

c'est une bien grande question..... dont la reponse depend largement des volontés, des politiques, des circonstances et de l'air du temps.

à l'ecole, en EPS, on joue, on se défoule, on fait tout sauf apprendre et cela depuis toujours.il suffit de voir nos rues, nos institutuions , nos services publiques pour constater que l'ecole ne forme pas, voir notre sport national humiliant et humilié pour conclure que notre EPS ne sert à rien.les textes ont toujours dit un citoyen eduqué, un homme productif,  un homme competent et intégré à la société. la realité à toujours produit un chaumeur, un criminel, ou un  employé non productif; ou est donc le mal fonctionnement?

en EPS , les eleves viennent pour JOUER au sport, ils ne sont la ni pour apprendre, ni pour devenir sportifs, et ce sont eux et nous avant eux qui le disions, c'est malheureusement la réalité loin des textes bien ecrits et bien  copiés sur les autres.c'est notre vecu de tous les jours.les textes sont en realitté inapplicables, ce sont 

efforts vains de braves gens utilisés par des ennemis de la citoyenneté qui veulent peindre en rose la facade d'un edifice  ruiné qui estl'ecole nationale.

                                                    terchi abdelilah

                                                    13 fevrier 2008

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×