projet eps lycee ibnou aachir fes 2007-2008









TERCHI
Equipe des professeurs EPS
C .ibnou aachir fes 2007_2008
PRESENTATION DES
DONNEES
LES NOUVELLES ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES SEPTEMBRE 200






LES TEXTES



OBJECTIFS SPECIFIQUES EPS

1 ACQUERIR ET DEVELOPPER LES HABILETES PERCEPTIVES ET MOTRICES.
2 ACCEDER AUX CONNAZISSANCES RELATIVES AUX APS ET A LA QUALITE DE VIE( santé, 2COLOGIE).
3 ACQUERIR LES ATTITUDES RELATIVES A L AUTONOMIE .SANTE ET RESPONSABILITE.

COMPETENCES SPECIFIQUES AU CYCLE QUALIFIANT



# AMELIORER SES HABILETES SPORTIVES ET MAITRISER SES CAPACITES PHYSIQUES
# MAITRISER LES TECHNIQUES PHYSIQUES ET SPORTIVES
# GERER ET TRANSFORMER LES HABILETES MOTRICES DANS L’ENVIRONNEMENT MATERIEL.
# GERER LES EFFORTS.
# CONSTRUIRE DES CONNAISSANCES METHODOLOGIQUES
# MAITRISER L4APPORT CULTUREL DES APSA
# COMPORTEMENTS RELATIONNELS DANS LA SOCIETE.
# PROJETS.









MODULES TC :1 EQUILUIBRE MOTEUR ET INTEGRATION PAR LE SPORT
2 GESTION DE L EFFORT PHYSIQUE



OTI= maîtrise des facteurs du comportement moteur, adaptation aux diverses situations et intégration du groupe.
PROGRAMMATION-----Deux modules de trois cycles de 10 à12 leçons chacun

MODULES 1ERE BAC :3 EFFORT PHYSIQUE ET PERFORMANCE SPORTIVE
4 EGAGEMENT MOTEUR ET EFFICIENCE SPORTIVE


OTI= faire face et résoudre les diverses situations motrices, améliorer ses prestations et augmenter l’efficacité du comportement moteur et de la performance motrice.

PROGRAMMATION-----deux modules de trois cycles de 10 à 12 leçons chacun


MODULES TERMINALE : 5PRISE D4INITIATIE ET PRATIQUE PHYSIQUE ET SPORTIVE RESPONSABLE
6 EFFICACITE ET CREATIVITE MOTRICE ET SPORTIVE




OTI = traiter et résoudre diverses situations motrices et adhérer d’une manière autonome dans les projets individuels et collectifs.


PROGRAMMATION------deux moules de trois cycles de 10 à 12 leçons


CHAQUE MODULE VISE L ATTEINTE DE COMPETENCES PROPRES A UN GROUPE D ACTIVITES.









.

“ La connaissance humaine est dans son origine et ses développements inséparable de l’action ” E MORIN

“ Toute activité est indissolublement action et cogni-tion, pourtant l’une et l’autre ne s’articule qu’en gardant leur spécificité ” G. MALGLAIVE




.

L'enseignement de l'éducation physique et sportive a beaucoup évolué au cours des deux dernières décennies. Tout en maintenant une cohérence de l'offre de formation, les finalités, les ob-jectifs, la nature des acquisitions, les modalités d'enseignement et d'évaluations se sont précisés.
Les programmes d'éducation physique et sportive au lycée des nop 2006 constituent une nouvelle occasion d'affirmer le concours de cette discipline à la formation générale des lycéens et de clarifier ses particularités.
Les enseignements proposés au lycée permettent de définir les contours d'une culture commune et de répondre à la diversité de la demande des élèves.

.

L’EPS est orienté par 1 finalité et 4 objectifs communs.



La finalité : éducation physique et sportive participe comme toutes les autres disciplines aux missions définies pour le lycée :

o Favoriser l'accès au patrimoine culturel,

o développer les capacités de jugement,

o Viser l'acquisition de savoirs fondamentaux sans lesquelles les lycéens ne pourraient devenir des citoyens responsables et ouverts, susceptibles de s'intégrer dans une so-ciété démocratique.
L’EPS vise à former par la pratique des APSA un citoyen cultivé, lucide et autonome.

Les objectifs : l'apport de l’EPS à la formation globale est particulier,. Son enseignement fait vivre à tous les élèves des expériences corporelles collectives et individuelles afin d'élargir et d'enri-chir leurs connaissances, leurs compétences, leurs savoirs et leurs aptitudes. Ces expériences corpo-relles favorisent :

o l'accès au patrimoine culturel constitué par la diversité des APSA
o le développement des ressources afin de rechercher par la réussite de l'efficacité dans l'action individuelle et collective, la confiance et la réalisation de soi.

o L'acquisition des compétences et connaissances nécessaires à l'entretien de la vie physique et au développement de sa santé tout au long de sa vie.

o L’engagement dans une voie de spécialisation par l'approfondissement de la pratique des APSA.


1.1/ Connaissances
Elles sont l'ensemble des éléments acquis en EPS, diversifiées et enrichies par les expérien-ces corporelles.
Les enseignements sont organisés autour de quatre types de connaissances qui sont articu-lées et déterminent le contenu des compétences spécifiées dans les APSA est attendu à la fin d'un cycle d'apprentissage.


1.2/ Les informations
Elles apportent aux élèves des éléments sur :
o l'activité physique (règlement, évolution, différentes formes sociales...)
o Sur le pratiquant et son fonctionnement corporel dans l'activité (physiologie de l'ef-fort, psychologie)
o Les relations avec d'autres activités et d’autres disciplines scolaires.

Les informations sont apportées par l'enseignement même de chaque activité (pas dans l'action seule) et permettent à l'élève de s'adapter de façon spécifique aux situations caractéristiques d'une APSA. Elle suppose un apprentissage, une réalisation et un entraînement effectif apportés par les trois autres connaissances.

1.3/ Les techniques et les tactiques.
Les élèves doivent progressivement maîtriser les techniques et tactiques spécifiques à cha-que APSA et doivent être utilisées au moment opportun dans des situations caractéristiques de cha-que activité.

1.4/ Les connaissances sur soi
Elles sont issues de l'action et correspondent aux enseignements que chacun doit tirer de la pratique. Elles s'acquièrent par l'expérience, guidée par l'enseignant et constituent un répertoire de sensations et d'émotions. Elles font appel à une mobilisation des sens (vue, kinesthésie…), à une ré-flexion sur sa propre pratique et permettent une adaptation à des situations nouvelles.

1.5/ Des savoir-faire sociaux.
Ce sont les façons de se conduire dans un groupe. Il s'agit de connaître et utiliser les règles de vie établies, de participer à leur construction et de permettre l'entraide et l'observation. Ces sa-voirs faire sociaux permettent aux élèves de coopérer, d'argumenter, de négocier des conflits et d’adopter des attitudes d'honnêteté et de respect de l'autre. Pour cela les élèves participent à la ges-tion et l'organisation des activités (matériel), à prévenir la sécurité des autres élèves (aide) et doivent occuper différents rôles sociaux liés à la pratique (arbitrage).

2./ LES ELEVES DU LYCEE
Dans notre lycée,. La logique d'enseignement veut que la période lycéenne se caractérise en deux parties :
 une première d'information, d'adaptation et aussi de découverte d'activités nouvelles. Ce sont nos objectifs pour les classes de TC. La conclusion de cette période clef se situe en début de classe de première BAC.
 une seconde quand l'élève sera amené à faire ses choix d'activités pour retenir le menu qui convient le mieux à ses attentes.
La seconde reste donc ouverte aux multiples activités retenues comme enseignables au ly-cée. Chaque enseignant gardera la liberté pour ce qui est des choix des activités supports.
3./ LA SITUATION INITIALE
3.1./ L'ETABLISSEMENT

 ENVIRONNEMENT

le collège ibnou aachir est situé a la périphérie de la ville de fes. C’est un jeune éta-blissement menu dernièrement des classes de l’enseignement secondaire qualifiant.
 ORIGINE DES ELEVES ET STRUCTURE PEDAGOGIQUE GENERALE

Les élèves viennent de milieux pour la plupart défavorisés et presque ruraux( zouagha,ben souda, el merja ..)
STRUCTURE PEDAGOGIQUE
• ………élèves
• …classes de seconde première .


A l’issue de la classe de première bac, les élèves ont poursuivre le bac dans d’autres établis-sements de proximité.

 LA PLACE DE L’EPS AU SEIN DU LYCEE


Il n’y a aucun projet d’établissement. Les ressources disponibles sont acceptables en termes de matériel et d’équipements.
L’établissement donne toute sa place à l’éducation physique et sportive, notamment en délé-guant son organisation et sa mise en œuvre à l’équipe enseignante.
3.2./ UN CONSTAT MATERIEL
Nous disposons pour travailler :
• un terrain de Hand Ball
• des aires de lancers et de sauts
• une piste de 100m
• un terrain de bb
• un terrain de vb.
.
4. / LES OBJECTIFS GENERAUX
Trois finalités :
• Développer les conduites motrices et les aptitudes et capacités qu'elles impli-quent
• Ouvrir l'accès au domaine de la culture que constitue la pratique des activités physiques et sportives
• Apporter les connaissances et savoirs nécessaires à l'organisation et la conduite de la vie physique à tous les âges de la vie.
5. / LES OBJECTIFS SPECIFIQUES

5.1. / CONSTAT POUR LES TC

Une année de transition particulièrement importante car elle va déterminer la fin du cycle se-condaire collégial. C’est l’année de tous les choix car elle se conclue par une orientation qui aura des implications à longs termes. De ce fait on insistera sur des objectifs de méthode :
• conduire son apprentissage.
• gérer et organiser un groupe en vue d'une tâche commune en acceptant des diffé-rences de niveau et de sexe.
• accepter la notion de répétition pour progresser.
• permettre une grande diversité de choix d’activité pour les deux années à venir.
5.2./ LES OBJECTIFS DES DEUX AUTRES NIVEAUX

Les objectifs poursuivis en classe de seconde ne sont pas écartés, mais d'autres orientations vont apparaître :
• donner à chaque élève la possibilité d'évaluer ses capacités (vers l'amélioration de la connaissance de soi).
• permettre à chacun d'avoir un recul critique sur sa pratique, de comprendre et d'analyser ce qu'il fait, ce qu'il faudrait faire pour progresser (notion de savoirs d’accompagnement). Bref de gérer son apprentissage.
Cette façon de fonctionner sous entend que chaque élève dispose d'un référent stable de l'APS qu'il pratique afin qu'il puisse y avoir réellement gestion de certains paramètres de son appren-tissage. Les grilles d'évaluation dans les diverses activités doivent donc être explicitées aux élèves et surtout maîtrisées par eux afin qu'ils puissent s'y situer et s'y référer.
6./ UN CONSTAT SUR LES ELEVES .
 Motivés par les APS.

 Peu de problèmes de comportement. Bonne capacité de travail mais encore trop peu au-tonomes.
 Niveau souvent très faible dans les pratiques gymniques, Volley Ball et lancers longs car peu ou pas pratiqués dans les collèges source (ou activités qui nécessitent un temps de pratique relativement important pour qu’il y ait effectivement apprentissage).
 Niveau hétérogène en Hand Ball, Football et Basket Ball.
7. / LA PROGRAMMATION

7.1./ PROPOSITION POUR LES TC.

Notre souhait est de proposer aux élèves une année de transition entre la classe de 9eme année et de Première bac et de détermination pour orienter l'élève vers un choix raisonné d'activités dans le cadre des différents cursus existant en Première et en Terminale.
C'est vouloir s'appuyer sur ce qu'ils ont déjà vécu au collège pour favoriser leur adaptation à ce qu'ils seront amenés à vivre au lycée.

 La programmation

Organisation de l’année pour répondre a l’enseignement par modules.
 une période est obligatoirement consacrée à l'athlétisme et à la gymnasti-que.
 Les autres périodes de l’année donneraient lieu à une possibilité de choix par classe de pratiques suivantes.
BASKET BALL HAND BALL VOLLEY BALL FOOT BALL RUGBY
SPORT DE COMBAT FRISBEE MUSCULATION

Exemple d'organisation sur six classes de TC.
• Regroupement par module de deux classes.
• Selon les enseignants démixage pour activités spécifiques à l'intérieur du module.
• Le tableau suivant est un exemple mais n'est pas un modèle.
• Cette organisation sur six classes peut être adaptée jusqu'à deux classes
TC 1 et 2
Athlétisme
Sport Collectif
Gymnastique
Musculation
COMBAT
Plateau
Football
TC 3 et 4
Sport Collectif
Gymnastique
Musculation
SPORT COMBAT
Plateau
Football
Athlétisme
TC 5 et 6
Plateau
Football
Athlétisme
Sport Collectif
Gymnastique
Musculatio
n
COMBAT
8./ LES SPECIFICITES DE LA CLASSE DE PREMIERE BAC.



 Elle doit permettre une adaptation de l'élève aux exigences propres au baccalauréat tout en étant considérée comme année de transition entre une classe de TC plus "expérimen-tale" et une classe de terminale plus "certificative". La notion d'évaluation devient plus pré-cise, plus placée aussi sur un échéancier à long terme.
On passe aussi du groupe classe ou mixte à un groupe de motivation et l'on peut espérer de ce fait que l'émulation n'en sera que plus positive.

LES CONTENUS

“ Pour tout dire, en éducation, je ne connais jamais le réel, je le cherche; ou mieux encore, je cherche dans le réel les signes, les indices, les points d’appui, tout ce qui me permet d’articuler, même très modestement, mon projet éducatif à ce que je découvre de ceux qui me sont confiés. ” Philippe MEIRIEU.
“ Il faut apprendre en même temps ce que l’on comprend et ce que l’on ne comprend pas... . Ils n’y a pas d’apprentissage sans ex-position à ce (ux) que l’on ne connaît pas ” Michel SERRES.
Des interrogations professionnelles
“ Les élèves n’apprennent pas... ils réussissent les exercices, mais en situa-tion de performance il ne reste rien... je leur enseigne des techniques : retard du bras lanceur, place-ment, prise d’avance des appuis... à la fin du cycle, ils n’ont rien retenu... j’enseigne la même chose de la 4° techno à la terminale C... les élèves donnent l’impression de ne pas comprendre les consi-gnes... ils ne sont vraiment motivés que lorsque leurs performances sont bonnes... les javelots ne plantent pas, les disques oscillent sur des trajectoires aléatoires... tout se passe comme si cet ensei-gnement des gestes devait produire un effet magique... des élèves régressent et semblent perdus... il est plus facile de faire apparaître des réponses que de faire apprendre... les élèves n’ont pas de repè-res sur eux, sur leur activité, leurs actions... ils ne savent pas apprendre en EPS... ”. P. MEIRIEU dans Apprendre... oui, mais comment ESF 1989.
Selon les n op. 2006, les objectifs servent l’atteinte de compétences puis de macrocompetences appelées OBJECTIFS TERMINAUX D’INTEGRATION définis pour chaque niveau de scolarité.

pour plus de précisions, voir le programme national d’enseignement d’EPS in les nop2006 TERCHI

1. / LA GYMNASTIQUE



1.1./ UNE ANALYSE DE L’ACTIVITE

C’est une activité qui :
• se déroule dans un espace (espace objectif et espace du corps propre).
• sollicite en conséquence le cran en relation avec des expressions de prise de risque.
• nécessite de la maîtrise dans l'appropriation progressive des savoirs - faire.
• se concrétise par la notion d'enchaînement dont l'évaluation se réfère à un code commun.
C'est donc une activité de production de formes corporelles enchaînées à dominante es-thétique et / ou acrobatique faite pour être vue, appréciée et jugée.
1.2./ ANALYSE DES RESSOURCES MATERIELLES ET HUMAINES

Les installations :
 aucune installation spécifique on aménage des plateaux selon la disponibilité..
La population :
 un vécu en gymnastique très limité pour une grande majorité (
 Le niveau général des filles est bien supérieur à celui des garçons.

1 3./ LES REPRESENTATIONS QU’EN ONT NOS ELEVES

 Les filles retiennent surtout son aspect chorégraphique.
 Les garçons sont sans perte de motivation sur un travail d'enchaînement, ou de prise de risque, capables aussi de fonctionner sur la notion de contrat à long terme.
1 4./ LES OBJECTIFS POUR LES TC .

• Motiver de nouveau les élèves en leur proposant une activité orientée vers des aspects plus acrobatiques. On partirait en TC sur un "cursus global" en insistant sur un travail im-portant d'échauffement (vers l'autonomie).
• Imposer une éducation gymnique de base à tous les élèves. On fait référence ici aux in-contournables de l'activité (L'ATR, Les rotations, Les sauts, On recherchera une com-plexification de toutes ces habiletés soit en diversifiant les ATELIERS, soit en recherchant une liaison)... On propose aux élèves un éventail large d’habiletés traitées en insistant sur la notion de transfert.
1.5./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE PREMIERE bac ET TERMINALE

• Vers la maîtrise des mouvements isolés et combinés entre eux .
• Vers l’autonomie totale à l’échauffement (en continuité avec les objectifs poursuivis en TC.
• Vers la notion de contrat individuel (des fiches d’observation individuelle élaborée en dé-but de cycle ).



1.5./ L’EVALUATION POUR CLASSES DE PREMIERE bac ET TERMINALE

LES EXIGENCES
NIVEAU 1
Concevoir, construire, réaliser devant un public et juger un enchaînement gymnique composé d'au moins 6 éléments, qui intègre les dimensions acrobatiques et esthétiques dans le res-pect du code de référence.
NIVEAU 2
Concevoir, construire, réaliser devant un public élargi et juger un enchaînement gymnique, composé d’au moins 6 éléments différents et difficiles, qui intègre les dimensions acrobati-ques et esthétiques du code de référence.

• Difficulté et réalisation du projet
• Projet
• Rôle de juge




PRINCIPES D’ÉLABORATION DE L’ÉPREUVE

Un projet d’enchaînement libre présenté sur une fiche type qui comporte son scénario (figuri-nes, texte et niveau des difficultés).
Des contraintes techniques clairement définies : nombre d’éléments, niveau de difficulté, va-riété des familles, changements de direction.

Un passage devant un public et une appréciation portée par des juges.
Selon le nombre de candidats 2 essais peuvent être accordés.
La cotation des difficultés est référée aux nop 2006.






TERCHI


2./ L'ATHLETISME

2.1./ ANALYSE DE L’ACTIVITE

• C'est une activité de production de performance dépendante d'un temps et/ou d'un es-pace sollicitant prioritairement les facteurs physiologiques et biomécaniques de la conduite motrice.
C'est être capable de relier deux points en un minimum de temps, de projeter son corps ou un engin le plus loin et/ou le plus haut possible.
2.2./ ANALYSE DES RESSOURCES MATERIELLES

Les installations :
 une piste de 100 m
 une piste élaborée périodiquement autour du stade et mesurant 200 m

 des aires de lancers
La population
 Un vécu très approximatif en ce qui concerne les lancers. Les connaissances techniques de base ne sont pas maîtrisées. La découverte est totale.
 Des connaissances plus importantes pour ce qui est des courses de durée (notions de fré-quence cardiaque, des idées des récupérations).
 Les savoirs en sauts restent très hétérogènes, souvent limités à la notion de liaison course d’élan/impulsion (la prise d’élan, l’avancé du bassin sur le dernier appui .... C’est notions ne sont pas connues).
2.3./ LA PROGRAMMATION

Les propositions d'activités pour la classe de TC
• Courses, relais …
• Les sauts (on est ici dans la recherche d’un travail sur la liaison course impulsion).
• Un lancer court.
On veut donner à chaque élève la plus grande liberté de choix. Il nous semble de ce fait né-cessaire de parcourir l’activité de façon à traiter les diverses disciplines qu’elle englobe. Il est bien évident que l’on ne peut pas être trop exigent en ce qui concerne les connaissances techniques.
Les propositions d'activités pour les classes de première BAC
• Une course 3 X 400m
• Un lancer court.
• Un saut en pentabond.

2.5./ LES OBJECTIFS POUR LA CLASSE DE TC

• Conserver ou raviver la motivation des élèves pour les efforts de type athlétique.
• Gestion personnelle et collective de ses connaissances et de ses ressources dans le do-maine athlétique (vers l'autonomie dans certains ateliers).
• Accéder à une compréhension des principales règles qui régissent les notions de filières énergétiques.
• Un travail important en PPG sous forme d’ateliers.
2.5.a./ Pour les courses
 Finalités sociales :
• Santé : notion de dépense énergétique, de récupération, de reconstitution d'énergie;
• Sécurité : déplacer ses limites avec audace et réalisme; se prémunir contre certaines pratiques du dépassement;
• Socialisation : les autres sont les nécessaires témoins, juges et partenaires, adversaire du dépassement de soi.
• Responsabilisation : gérer sa vie physique durant toute son existence.
POUR CELA :
• Concilier investissement énergétique et manière de faire en fonction d'un projet adapté à ses possibilités du moment.
• Situer ses limites et en construire de nouvelles.
• Comprendre les manifestations d'un effort long.
• Savoir gérer le rapport distance / temps.
• Connaître les rôles sociaux liés à une prise de performance en course longue.
2.5.b./ Pour les lancers
• Familiarisation avec l’engin.
• Apprentissage des techniques de base (les manipulations, la notion de trajectoires, pla-cement de l’engin... ).
• Notion de sécurité, de travail en autonomie.
• Vers la spécificité d’un échauffement adapté.
2.5.c./ Pour les sauts
• Notions techniques de base (vers l’enchaînement du trajet et de la trajectoire, l’élévation à l’impulsion …).
• Notion de prise de marques.
• Vers la spécificité d’un échauffement adapté.





TERCHI

2.6./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE PREMIERE BAC ET TERMINALE
2.6.a./ Pour le 3 X 400m
• Viser l’augmentation d'une technique fine adaptée à ses ressources (consolidation des acquis).
• Vers l’élargissement des connaissances de type fonctionnel et méthodologique (notion de filière, de temps de récupération, d'intensité, de temps d'effort, de rythme cardiaque...).
• Connaître et appliquer les principes d'efficacité simple (relation entre résultat de l'action et manière de faire).
• Affinement des facteurs techniques.
• La récupération.
• La gestion de son effort.
• La notion de relâchement.
2.6.c/ Pour les lancers
• Réduire les tensions parasites afin d'augmenter l'efficacité de la mise en tension/renvoi. L'atteinte de cet objectif passe par la progression dans des sous objectifs hiérarchisés.
• Tenir et porter pour faire voler, tourner ou planer.
• Accélérer l'engin sur le chemin le plus long (rampe de lancement).
• Accélérer la rampe de lancement.
• Enchaîner l'ensemble des actions sur un rythme accéléré.
• Assurer la continuité (ou l'alignement) du trajet et de la trajectoire.
• Faire planer ou glisser dans l'axe le plus loin possible.
2.6.d./ Pour les sauts
• Gérer l'enchaînement trajet - trajectoire afin d'augmenter l'efficacité de la mise en ten-sion/renvoi. L'atteinte de cet objectif passe par la progression dans des sous - objectifs hiérarchisés.
• Pouvoir enchaîner deux actions (sauter en courant), enchaîner la continuité du trajet et de la trajectoire (Problème fondamental).
• Enchaîner ces actions (courir et sauter) sur un rythme accéléré : augmenter la rampe de lancement (courir mieux pour sauter plus loin).
• Je stabilise ma distance d'élan, ma course se régularise... mon impulsion se fait toujours au même endroit.
• Projection optimale du corps (optimiser les derniers "contacts" au sol pour rendre efficace le corps en suspension).
• "Piloter" son corps dans l'espace (suspension), succession d'actions motrices.
• Projeter son corps le plus loin possible de la zone d'impulsion.








TERCHI


3./ LES SPORTS COLLECTIFS (BB, HB, FB)
3.1./ ANALYSE DE L’ACTIVITE
• Jeux d'équipes ou la confrontation est médiée par un ballon. Le but étant tout en recher-chant l'attaque du camp adverse de protéger le sien.
Il s'agit donc de gérer une confrontation initialement égale pour la faire basculer en sa faveur. De l’égalité des chances à l’inégalité du résultat.
3.2./ ANALYSE DES RESSOURCES MATERIELLES ET HUMAINES
Les installations :
 Un terrain de Basket Ball.
 Un terrain de Hand Ball
 Un stade de Football en stabilisé (permettant le jeu en 6x6 avec buts existants).
La population :
 Une demande relativement soutenue concernant le Hand Ball par une population ayant un vécu.
 Le Basket Ball est un sport en pleine évolution, mais les élèves restent imprégnés par son coté Basket Ball de rue, ou Basket Américain avec toutes ses extravagances (on ne privi-légie que l'action typique individuelle - contre ou smash - au dépend du jeu collectif). D'un sport de philosophie non agressive on est passé à une agressivité dirigée. Le demandeur est souvent doté de beaucoup de qualités physiques mais ne maîtrisant pas ou trop peu sa gestuelle ou ses intentions.
3.3./ LES REPRESENTATIONS QU’EN ONT NOS ELEVES
 Restent attirés par l'image qui en est donnée par les médias.
 Désirent une pratique jouée.
 Le coté énergétique demeure une entrée prioritaire.
 Ont beaucoup de difficultés pour s'évaluer avec crédibilité, ils restent attirés par le coup d'éclat individuel (même s'il demeure stérile) plus que par la composition collective.
 Des difficultés pour jouer sans ballon.

3.4./ LES OBJECTIFS POUR LES TC.
Connaissances et savoirs à enseigner
1. S'organiser collectivement pour :
• Chercher à faire progresser le ballon le plus rapidement possible jusqu'à l'espace de mar-que et/ou s'opposer à la progression de l'adversaire vers l'espace de marque.

Acquisitions attendues en attaque
1. Ne pas perdre la balle :
• augmenter les possibilités d'échanges pour l'équipe.
• passes rapides tendues pour le porteur de balle, protéger son ballon, pouvoir gérer la dis-tance dribble/adversaire
• se déplacer pour être à distance de passe vue du porteur pour le non porteur de balle.

1. Jouer en mouvement :
• réduire le nombre d'échanges pour accéder à la zone de marque, limiter le nombre de tou-ches de balle pour l'équipe.
• se déplacer quand l'espace est libre , donner la balle dans la course du receveur, valoriser la passe instantanée pour le porteur de balle.
• pouvoir faire des appels de balle, pouvoir recevoir en mouvement.

Acquisitions attendues en défense
1. Réduire l'incertitude :
• réduire le nombre de receveurs potentiels, élaborer et appliquer un code commun explicite au sein de la défense pour l'équipe.
• repérer et jauger son adversaire direct, s'en tenir à son rôle et à sa tâche, identifier le jeu collectif de l'adversaire pour les non porteurs.

1. Réduire l'espace et le mouvement :
• s'adapter au jeu de l'adversaire direct, repérer ses espaces de marque privilégiés, mainte-nir l'attaque hors de portée de la cible, rôle de chacun sur les phases statiques pour l'équipe.
• chercher à empêcher son adversaire de progresser pour le non porteur.
3.5./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE PREMIERE ET TERMINALE
Connaissances et savoirs à enseigner
1. S'organiser collectivement pour :
• Objectifs de secondes plus leur dépassement logique qui est rechercher la structuration de l'espace d'attaque à proximité du but et/ou défendre la cible par une organisation à proxi-mité de l'espace de marque.

Acquisitions attendues en attaque en fin de cursus
1. Ne pas perdre la balle.
2. Jouer en mouvement.

1. Utiliser des espaces libres :
• écarter le jeu en profondeur et en largeur, alterner jeu court et jeu long, alterner jeu direct et jeu indirect pour l'équipe.
• fixer l'adversaire pour libérer un partenaire, utiliser des espaces non occupés par l'adver-saire pour le porteur de balle.
• se déplacer en s'écartant des adversaires, dans le dos des adversaires pour le non porteur de balle.

1. Créer les espaces libres :
• fixer la défense dans une zone et jouer dans l'autre, changer de rythme (lent/vite), occuper les espaces proches et lointains pour l'équipe.
• renverser le jeu, s'engager d'un coté et donner de l'autre pour le porteur de balle.
• créer des écrans, des blocages et les exploiter, feinter passes et tirs pour le non porteur.

Acquisitions relatives aux savoirs d’accompagnement
1. Reconnaître l'organisation collective de l'adversaire ainsi que les implications et les contraintes qu'elle impose à notre propre système de jeu.
2. Savoir évaluer la prestation de son équipe
3. Formuler une stratégie collective en fonction de notre propre évaluation de potentiel (vers la possibilité de mettre en place un projet collectif d’action et de le faire évoluer en fonction de ce qui se passe).
4. Pouvoir se situer dans une feuille d'évaluation.
5. Pouvoir évaluer la performance d'un élève à partir d'une grille d'observation.

Acquisitions attendues en défense en fin de cursus
1. Réduire l'incertitude.
2. Réduire l'espace et le mouvement.
3. Récupérer la balle :
• récupérer la balle le plus prés possible du but adverse, marquer tous les adversaires pour l'équipe.
• rechercher l'interception, harceler, intervenir sur les trajectoires pour le non porteur de balle.

1. Défendre la cible par une organisation collective :
• posséder le maximum de joueur entre la balle et la cible, renforcer l'axe du but, mettre ne place un système organisé en fonction des potentiels de l'équipe adverse pour l'équipe.
• respecter consigne collective pour le non porteur de balle, empêcher le tir.
4./ LE BASKET BALL














4.1./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE PREMIERE BAC ET TERMINALE
Pour les classes de première :
1. renforcement des acquisitions en attaque :
• ne pas perdre la balle
• jouer en mouvement
• utiliser les espaces libres

2. renforcement des acquisitions en défense :
• réduire l’incertitude
• récupérer la balle
• s’organiser pour défendre collectivement la cible.

Pour les classes de terminale :
1. mise en évidence :
• compréhension et respect des règles
• exploitation des espaces et des moments pertinents pour agir
• vers les notions de prise d’information et d’anticipation pour construire des stratégies indi-viduelles et collectives dans le cadre des règles fixant le gain de l’enjeu.
• Notion de rôles à tenir en fonction de ressources spécifiques.









4.2./ L’EVALUATION TC
Les progrès espérés :
Situation de référence : 4 x 4 tout terrain.
• Ralentir le jeu pour trouver un meilleur compromis - perte de balle, efficacité, meilleur maîtrise des déplacements et du ballon (moins de marcher, moins de re-prises, meilleures orientations des appuis.
• résister à la pression défensive pour construire le jeu, reconnaître les zones d’interventions et le rôle de chacun (joueur intérieur, joueur extérieur).
• En défense, maîtrise des déplacements, efficacité du rebond.


Les progrès espérés :
Situation de référence : 3 x 3 demi terrain (règlement FIBB sauf rebond et 3 points hors ra-quette, 4 point hors 6.25m).
• Maîtrise du dribble (regard, coordination, changement de rythme).
• Le dribble appui (plus coordonné, maîtrise des appuis, retomber sous la cible).
• Le tir (augmentation des distances de tir).
• Déplacement en attaque (orientation des appuis vers la cible, passe et va, rééqui-librage, efficacité du rebond.
• En défense (ne pas commettre systématiquement la faute, meilleure maîtrise des déplacements, reconnaître et défendre sur son adversaire directe).

4.2./ L’EVALUATION PREMIERES ET TERMINALES
LES EXIGENCES
Rechercher le gain d'une rencontre de basket-ball par la mise en place d'une attaque fondée sur l'occupation permanente de l'espace de jeu (écartement et étagement) face à une défense organisée pour récupérer la balle et défendre la cible. Les élèves sont capables de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif.

LES ELEMENTS EVALUES
• Organisation collective
• Actions individuelles du porteur de balle
• Actions individuelles du non porteur de balle
• Actions individuelles du défenseur

TERCHI








5./ LE HAND BALL
5.1./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE TC ET PREMIERE BAC
Au niveau des savoirs faire collectifs en attaque :
• prendre de vitesse le repli défensif.
• faire progresser collectivement la balle le plus rapidement possible jusqu’à l’espace de marque.
Au niveau des savoirs faire collectifs en défense :
• s’opposer à la progression des adversaires.
• récupérer le ballon.
Au niveau des savoirs faire individuels (porteur de balle):
• ne pas perdre la balle.
• améliorer des facteurs d’exécution (P,R,D,T).
Au niveau des savoirs faire individuels (porteur de balle):
• rechercher les espaces libres.
• jouer en mouvement.






5.2./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE TERMINALE
Au niveau des savoirs faire collectifs en attaque :
• s’organiser en équipe (formulation d’un projet de jeu élaboré par les élèves, disposer d’un maximum de receveurs potentiels et augmenter les possibilités d’échanges - appui, sou-tien -, occuper l’espace proche et l’espace lointain).
• faire progresser la balle le plus rapidement possible jusqu’à l’espace de marque (réduire le nombre d’échanges, diminuer le nombre de touches de balles, varier les rythmes de déplacements, donner la balle en courant, écarter le jeu en profondeur et/ou en largeur; créer des espaces libres, fixer l’adversaire pour libérer des partenaires).
• structuration de l’espace d’attaque à proximité du but (assumer un rôle défini, jeu en poste, stabiliser l’espace d’attaque, alternance jeu direct et indirect.
Au niveau des savoirs faire collectifs en défense :
• s’opposer à la progression des adversaires.
• récupérer le ballon.
• défendre la cible par une organisation à proximité de l’espace de marque.
Au niveau des savoirs faire individuels (porteur de balle):
• ne pas perdre la balle (protéger son ballon, gérer la distance dribbleur adversaire, passes rapides, tendues, non téléphonées, feinter le défenseur par un changement de rythme ou d’orientation).
• analyser une information rapidement pour faire un choix (espace proche, espace lointain, devant, latéral, derrière, par rapport à ses partenaires, par rapport à ses adversaires).
• maîtrise des facteurs d’exécution pour concrétiser ses choix d’action (tirer en appui, en suspension, sans et avec opposition, changer de rythme lent - vite, feinter, s’engager d’un coté passer de l’autre, passes rapides, passes longues, passes en suspension).
Au niveau des savoirs faire individuels (non porteur de balle):
• jouer en mouvement (faire des appels de balle, recevoir la balle en course, faire une ac-tion après avoir donné sa balle, varier les rythmes de déplacement).
• rechercher les espaces libres (s’écarter des adversaires, aller ou il n’y à personne).
• créer des solutions pour le porteur de balle ( fournir des solutions de passes, bloquer, faire écran, être perçu par le porteur de balle).
5.3./ L’EVALUATION PREMIERES BAC ET TERMINALES
LES EXIGENCES
NIVEAU 1
Rechercher le gain d'une rencontre de hand-ball par la mise en place d'une attaque fondée sur l'occupation permanente l'espace de jeu (écartement et étagement) face à une défense qui s'organise prioritairement pour récupérer la balle et défendre la cible. Les élèves sont capa-bles de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif.
NIVEAU 2
Rechercher le gain d'une rencontre de hand-ball par la mise en œuvre de choix tactiques col-lectifs fondés sur la vitesse d'exécution et impliquant un(e) ou deux partenaires. La défense réduit son espace de jeu entre 6m et 12m. Les élèves utilisent de façon optimale leurs res-sources au regard des modalités d'actions élaborées.
LES INDICES RETENUS :
• Organisation collective.
• Actions individuelles du porteur de balle.
• Actions individuelles du non porteur de balle.
• Actions individuelles du défenseur.
6./ LE FOOTBALL
6.1/ LES OBJECTIFS POUR LES CLASSES TC

6.1./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE PREMIERE ET TERMINALE
Cf. partie introductive sur les sports collectifs.
6.2./ L’EVALUATION
Niveau 1 :
Rechercher le gain d'une rencontre de football par la mise en place d'une attaque fondée sur l'occupation permanente de l'espace de jeu (écartement et étagement) face à une défense or-ganisée pour récupérer la balle et défendre la cible. Les élèves sont capables de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif.


• Organisation collective
• Actions individuelles du porteur de balle
• Actions individuelles du non porteur de balle
• Actions individuelles du défenseur


TERCHI
7./ LE VOLLEY BALL
7.1./ ANALYSE DE L’ACTIVITE
• Il s'agit de s'organiser collectivement pour empêcher que le ballon ne tombe au sol dans son propre terrain ou ne soit sorti des limites de jeu par un joueur de l'équipe et simulta-nément de rechercher à atteindre le sol de l'équipe adverse.
Jeu de toucher de balle comprenant une succession de phases d'attaques et de défenses en limitant l'action d'un même joueur sur la balle. C'est un sport de "passes".
7.2./ ANALYSE DES RESSOURCES MATERIELLE ET HUMAINES
Les installations :
UN SEUL TERRAIN DE VOLLEY+ UNE AIRE AMENAGEE
la population :
 un engouement qui est relativement important pour cette activité.
 des élèves qui possèdent un niveau très modeste et surtout très sexué (les garçons maî-trisent les bases, sont capables de maintenir la balle en l'air à plusieurs, de défendre un espace important et sont suffisamment coordonnés pour tenter un jeu d'attaque ou de dé-fense au contre, les filles ont énormément de difficultés, ne maîtrisent que très rarement la passe haute, la manchette leur pose un gros problème affectif, elles sont de plus face à de trop grandes difficultés si le jeu impose une motricité trop importante - des problèmes de traitement de trajectoire, d'efficacité motrice - tout ou presque tout reste à construire).
7.3./ LES REPRESENTATIONS QU’EN ONT NOS ELEVES
 Un sport avant tout ludique.
 Une pratique qui motive pour sa facilité de pratique en mixité.
 Il n'y à pas de contact.
 Une grande dépendance de l'autre.
7.4./ LES OBJECTIFS POUR LA CLASSE TC
Connaissances et savoirs à enseigner
 S'organiser collectivement pour :
• Mettre l'adversaire en situation défensive difficile.
• Accroître l'efficacité du dispositif de défense.
• Utiliser le système de relance comme un outil offensif.
Acquisitions attendues en attaque en fin de seconde
 Augmenter le facteur d'efficacité :
• perfectionnement des gestes dans le toucher de balle individuel (précision et puissance) :
• service (bas, tennis, smashé)
• smash
• passes (exploration des trajectoires : courtes, longues, tendues, hautes, avant et arrière).
 Explorer la possibilité des trois touches de balle pour ramener la balle en zone avant.
 Orienter l'attaque vers la zone arrière de l'adversaire.
Acquisitions attendues en défense en fin de seconde
 Augmenter le facteur d'efficacité :
• perfectionnement des gestes dans le toucher de balle individuel :
• Manchette
• plongeons
 Anticipation du placement du corps sur la trajectoire d'arrivée de la balle et la trajectoire de renvoie choisie.
 Couverture d'une zone définie sur le poste occupé.
 Appréciation des trajectoires d'attaque ou de relance adverse.




TERCHI



7.5./ LES OBJECTIFS POUR CLASSES DE PREMIERE ET TERMINALE
Connaissances et savoirs à enseigner
Pour le niveau A
Situation de référence : 4 contre 4 sur terrain réduit en profondeur.
Les progrès espérés :
• Jeu plus rapide et plus fort sur grand terrain avec hauteur du filet réglementaire.
• Niveau d’efficacité :
 réception maîtrisée sur passeur.
 passes avant, arrière, éventuellement courtes, tendues
 attaques plus puissantes ou placées, feintes.
 soutien en attaque
 contre efficace et soutien du contre.
• différentiation du rôle des joueurs par la prise en compte des qualités principales (at-taquants principaux, passeurs).
• apparition des permutations(les joueurs sont à la place d’efficacité).
Pour le niveau B
Situation de référence :4 contre 4 avec aménagement du terrain, réduction en profon-deur et filet baissé.
Les progrès espérés :
• évolution motrice dans les comportements spécifiques au volley ball.
• meilleure maîtrise de la réception.
• détermination des rôles suivant le poste : 2 et 4 j’attaque, 3 je passe.
• passe avant et haute assurée par le joueur n°3.
• attaques plus décisives.
• contre à 1 ou 2 joueurs, début de soutien au contre.
• respect des signaux auditifs “ j’ai ”.
• capable de construire une attaque sur le service adverse, sur attaque adverse.
• connais mon placement dans différentes phases du jeu (service, attaque, défense).
Pour le niveau C
Situation de référence :4 contre 4 et 3 contre 3 avec aménagement du terrain, réduc-tion en profondeur et filet baissé.
Les progrès espérés :
• service bas régulier.
• ne plus avoir peur de la balle.
• le champs d’action s’élargit.
• sur service adverse, amélioration des réceptions (ne plus envoyer la balle dans le terrain adverse).
• ne pas exploser la balle.
• sur balle venant de l’adversaire, pouvoir la garder dans son camp pour construire.
• tentatives de smashes.


7.6./ L'EVALUATION

LES EXIGENCES

NIVEAU 1
Rechercher le gain d'une rencontre de volley-ball par la mise en place d'une organisation col-lective : l'équipe attaque la cible, à partir du service avec des vitesses et des axes différents, et enrichit les alternatives d'attaque en utilisant au maximum l'espace de jeu effectif offensif. Les élèves sont capables de recueillir des informations pour élaborer un projet collectif.



LES INDICES RETENUS
• Organisation collective
• Actions individuelles du porteur de balle
• Actions individuelles d’aide au porteur de balle
• Actions individuelles de réception et/ou de défense
PRINCIPES D’ÉLABORATION DE L’ÉPREUVE
Matchs, à 4 contre 4, sur un terrain de 14m sur 7m, se déroulant en 15 points joués au point déci-sif, opposant des équipes dont le rapport de force est équilibré a priori (1). Chaque équipe dispute plusieurs rencontres.
Les règles essentielles sont celles du volley-ball. La hauteur du filet est adaptée aux caractéristi-ques des élèves (de 2,00 M à 2,30 M). Le nombre de services consécutifs effectués par le même joueur est limité à 3.
Il est demandé aux équipes d’adopter avant chaque match un projet d’organisation collective en attaque et en défense.
TERCHI
































11./ LA MUSCULATION




















11.1./ ANALYSE DE L’ACTIVITE
Doit être perçu dans le sens d’une recherche de la connaissance, une reconnaissance et une meilleure compréhension de son corps.

Rechercher le développement harmonieux des principaux groupes musculaires.


11.2./ ANALYSE DES RESSSOURCES MATERIELLES ET HUMAINES
Les installations :
Aucune installation spécifique
Des médecine-balls
Des espaliers
La population :
 une pratique très nouvelle.
 vers la recherche de connaissances devant conduire à une pratique autonome en toute sécurité.


11.3./ LES REPRESENTATIONS QU’EN ONT NOS ELEVES
 Cette représentation reste très variée et éclectique. Un entretien physique, une dé-couverte et une prise de conscience de son corps.


11.4./ LES OBJECTIFS POUR LES CLASSES DE PREMIERES BAC ET DE TERMINALES
 Connaissance des principaux groupes musculaires (pouvoir les nommer et les localiser et les faire travailler)

 Connaissances des règles essentielles pour pouvoir travailler en toute sécurité (vers une pratique autonome adaptée et en toute sécurité).

 Maîtrise des notions de temps d’effort, de temps de récupération, des notions de série et de répétition… .

 Notion de bio énergétique et de diététique.



AU NIVEAU DES CONTENUS

• Apporter des connaissances sur les procèdes à utiliser pour faire travailler diffé-rents groupes musculaires.
• Accès sur la nécessité d'un travail homogène, concernant tous les groupes mus-culaires.
• Gérer sa séance avec l'aide de fiche de travail par groupe et de manière semi au-tonome.
• Notions de contraction musculaire, d'élasticité, de développement ou de renfor-cement... Insister sur les postures...

L'objectif étant de leur donner des informations indispensables pour une pratique autonome cohérente, réfléchie et sans danger.

11.5./ L'ÉVALUATION

LES EXIGENCES

NIVEAU 1
Produire une charge physique sur soi en relation avec des effets recherchés différés (à très court terme)



LES CRITERES RETENUS
• Produire
• Concevoir
• Analyser

12./ EN GUISE DE CONCLUSION
• Il reste certainement à ce projet des modifications à apporter, or nous sommes un peu à la recherche d'expériences dans ces nouvelles orientations pour affiner cette deuxième mouture et la rendre ainsi encore plus prés du quotidien
• Ce projet sera très certainement amené à être modifié encore, complété, affiné par l'équipe des professeurs qui quotidiennement font apparaître dans leur travail sur le ter-rain les limites et les perspectives de leurs réflexions théoriques.




































































































































































































































































Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×